Le coworking, le bureau nouvelle génération !

Le coworking, le bureau nouvelle génération !

09/12/2018 0 Par paul

Pour lutter contre le confinement et l’isolation des bureaux traditionnels, il fallait trouver une solution qui soit à la fois innovante et facile à mettre en place. C’est dans ce contexte bien précis que le coworking a vu le jour chez nos voisins américains, tout en faisant des émules en France.

L’avènement de la « start-up nation »

La numérisation de nos sociétés a conduit à l’émergence de tous nouveaux secteurs d’activité, notamment dans les high-techs et dans le monde de la communication. Pour mieux répondre aux défis de ces nouvelles branches, il fallait repenser l’organisation du travail au sein de ces jeunes entreprises.

L’aménagement en open space du lieu de travail a ouvert la voie vers de nouvelles façons de travailler en équipe, tout en permettant aux jeunes startups de réaliser un gain de place important, réduisant ainsi leurs coûts.

Pour une implication de tous les salariés

Au sein d’une entreprise, il existe plusieurs profils psychologiques différents : des plus extravertis jusqu’aux plus timides. C’est le rôle du manager de motiver chacun de ces profils pour en garantir la productivité. Ici, l’avantage du bureau à partager est de pouvoir mélanger ces profils pour obtenir des influences positives sur chacun d’entre eux, en obtenant un management commun.

Pour impliquer davantage le salarié dans ses tâches quotidiennes, le bureau flexible peut aussi être une excellente alternative. Surtout si cela s’inscrit dans une politique générale de smart office.

La sociologie urbaine en renfort

Au-delà des espaces classiques comme le lieu de travail traditionnel et la maison, des sociologues s’échinent à envisager des espaces nouveaux, des espaces différents et novateurs : les tiers-lieux. En théorie, il s’agirait de lieux physiques ou même virtuels où les gens pourraient se regrouper en communauté afin de partager librement leurs connaissances, leurs ressources et leurs aptitudes.

Les tiers-lieux pourraient radicalement changer notre rapport au monde du travail, en proposant des espaces moins contraignants et moins stressants pour la production.